OT-64 SKOT

Prix à partir de:
€12,000

En stock: 5 pièces   

Histoires liées:

OT-64 entièrement restauré  OT-64 réparé  OT-64 démilitarisé 

Général

Produit 1963 - 1989
Connu pour large crew compartment

Moteur

Type Tatra T-928-14 V8
Carburant Diesel
Puissance 180 HP
Couple maximal 800 Nm
Cylindréé 12700ccm

Variantes

OT-64-2A, OT-64 R2/R2M/R3MT/R4MT 

Dimensions

Poids à vide 13 T
Empattement 186cm
Equipage 2+ (depending on the version)
Hauteur 2,4 m
Longueur 7,45 m
Largeur 2,5 m
Garde au sol 0,40 m

Licence

Permis de conduire Truck
Peut être transporté dans un container?
Nécéssite une licence d'exportation?

Autonomie

Capacité du réservoir 330l
Consommation 35/100km
Vitesse sur route 100 km/h
Vitesse tout-terrain 9 KM / h on water

Transmission

Type semi-automatic

Autre

Voltage 24V
Taille des pneus 13.00-18

Description

Ahurissants blindés OT-64 SKOT 8x8 à vendre. Achat des foudroyants engins tchécoslovaques.

Immatriculation «véhicule d'époque» tchèque disponible.  

L'OT 64 SKOT est le fruit de la collaboration entre la République Tchèque et la Pologne dans le but de créer un véhicule blindé polyvalent pour l'infanterie. Equipé d'une tourelle, il offrait une puissance de feu conséquente, son blindage et sa forme permettent de protéger tout l'équipage. Comme le demandait l'URSS, l'OT 64 au même titre que le BTR 60 est amphibie. Le plus modeste BRDM-2 est certainement également plus facile a conduire. OT-64 SKOT utilise une taille de pneus de 13.00 R18 .

Sa capacité de transport élevée et ses nombreuses trappes d'accès sont un atout. Il est facile de se déplacer dans tous les compartiments. La motorisation est également accessible étant placée au milieu.

Son système de pression commandé pour les pneus lui permet de se déplacer sur tout type de terrain en régulant sa pression au sol, son treuil lui permet de sortir des pires situations. Pour un véhicule blindé la visibilité conducteur est très bonne. Certains modèles ont été reconvertis en camions de pompiers pour pouvoir atteindre des lieux isolés peu accessibles.

 

Histoire de construction


Le véhicule a été développé en Tchécoslovaquie en 1959. Le moteur est un moteur Tatra. Les composants du camion Tatra T-138 et du prototype de camion tout-terrain S-360, successeur du célèbre camion Praga V3S, ont été utilisés pour sa construction. En 1961, plusieurs prototypes ont été construits, appelés Praga S-260. Au cours de cette période, la Pologne s'est intéressée au transporteur, ce qui a abouti à un accord sur sa coentreprise. Dès lors, le projet a été repris par une commission mixte polono-tchécoslovaque, qui a également commencé la production dans les deux pays. Le rythme de travail était élevé et en 1963 le transporteur a été initié à l'armement de l'armée polonaise (comme SKOT) et de l'armée tchécoslovaque (comme OT-64; connue sous cette désignation dans le monde, également exportée vers plusieurs pays, principalement arabes ). Initialement, leur existence était tenue secrète, mais le 22 juillet 1964, la première série de transporteurs a été présentée au défilé militaire à l'occasion du 20e anniversaire de la République populaire de Pologne.

En raison de ses capacités de traction et de combat élevées, l'OT-64 SKOT était l'un des meilleurs véhicules blindés de transport de troupes au monde. Le système d'entraînement est moderne avec la boîte de vitesses planétaire semi-automatique du système Wilson (avec présélection des vitesses). La suspension de roue indépendante et le système de pompage central garantissaient une grande maniabilité sur le terrain. La coque étanche et les hélices dans l'eau ont permis de franchir les obstacles d'eau directement pendant la déplacement. L'armure protégeait l'équipage des armes légères, des grenades et des fragments d'obus d'artillerie. Le transporteur disposait d'équipements assurant la protection de l'équipage contre les armes de destruction massive (poussières radioactives, contamination chimique et biologique).

Avant même de commencer la production, il a été décidé de concevoir la version blindée du transporteur, qui a finalement reçu la désignation SKOT-2A. Cette tâche a été confiée à la partie polonaise, qui a décidé d'utiliser la conception prête de la tourelle utilisée dans les structures analogues de la production soviétique. À cette fin, il a fallu reconcevoir le palier. La prochaine version de développement de cette construction était le SKOT-2AP équipé d'une tourelle modernisée développée à l'Université militaire de technologie qui permet de tirer également à des fins aériennes. Les versions armées du transporteur SKOT-2A (OT-64-2A) et 2AP lui permettaient d'être utilisé pour soutenir directement l'infanterie sur le champ de bataille et pour coopérer avec des chars dans divers types d'opérations de combat. En conséquence, à côté des chars, ce véhicule est devenu le moyen de base pour les troupes mécanisées polonaises et tchécoslovaques [4]. Le développement de versions spéciales basées sur SKOT, telles que l'ingénierie, l'artillerie, les communications, les véhicules techniques et médicaux, a assuré un haut niveau de standardisation des équipements blindés, facilitant leur protection logistique.

Au début des années 90, les SKOT ont été progressivement retirés de l'armée polonaise et tchécoslovaque. En raison de faibles dépenses, l'armée polonaise compte actuellement (2010) environ 100 transporteurs SKOT, y compris dans les versions R-2AM / AMT (commandement de la subdivision d'artillerie) et R-3M (commandement) et d'ingénierie.

Production


La production en série du transporteur a commencé au FSC de Lublin le 12 octobre 1963, à l'occasion du vingtième anniversaire de la bataille de Lenino. L'usine polonaise servait d'usine d'assemblage. Des composants de propulsion et de transmission de puissance (usines Tatra) ont été importés de Tchécoslovaquie. Des coques et des tourelles blindées (Huta in Ostrowiec Świętokrzyski et Huta Częstochowa), des composants du système de suspension (Huta Stalowa Wola) et des équipements de pont (Zakład Mechaniczne w Tarnów) ont été produits en Pologne. La production a pris fin le 22 juillet 1971. Un total de 4,5 mille a été produit, dont 2,5 mille pour l'armée polonaise et 2000 pour l'armée tchécoslovaque. Plus tard, après l'introduction des véhicules de combat d'infanterie BMP-1, les transporteurs SKOT ont été exportés vers d'autres pays.

En stock

OT-64 "172"

€18,000

OT-64 "305"

€17,000

OT-64 "766"

€15,000

OT-64 "811"

€16,500

OT-64 "921b"

€18,000