PRAGA V3S

Prix à partir de:
€3,000

En stock: 1 pièce   

Général

Produit 1953-1983
Connu pour

Moteur

Type Tatra T-912
Carburant Diesel
Puissance 95 Hp
Couple maximal 353 Nm
Cylindréé

Variantes

PRAGA V3S PLDVK 

Dimensions

Poids à vide 1,1060 T
Empattement
Equipage 2 + 25
Hauteur 2,925 m
Longueur 6,910 m
Largeur 2,320 m
Garde au sol 0,400 m

Licence

Permis de conduire Truck
Peut être transporté dans un container?
Nécéssite une licence d'exportation?

Autonomie

Capacité du réservoir 120 L
Consommation 32 l / 100 km
Vitesse sur route 60km/h
Vitesse tout-terrain
Charge utile 5,510 T

Transmission

Type

Autre

Voltage 12 V
Taille des pneus 8.25-20 HD 10 PR

Description

Les camions diesel insurmontables Praga V3S à vendre. Achetez un camion diesel tchécoslovaque primé.

Immatriculation «véhicule d'époque» tchèque disponible.

Un camion d'après-guerre qui garde une apparence typique de l'époque. Il a été détourné dans une multitude de versions pour tous types de besoins, par exemple une version équipée de deux canon de 30mm DCA est également disponible sur notre site.

Praga v3s shelter dimensions

Développé par les tchèques il a été conçu pour pouvoir se déplacer sur des routes accidentées. L'accent a été mis sur la fiabilité. Il a eu une période de production très longue de 1953 jusqu'à 1990 car il était très apprécié aussi bien dans le domaine civil que militaire. Sa polyvalence lui a permis d'être commercialisé dans 72 pays.

Sa consommation n'est pas des plus avantageuses, mais son moteur 6 cylindres peut l'emmener partout. Contrairement à beaucoup de camion ce n'est pas un 6x6 mais un 6x4. Malgré son âge il est encore très présent sur les routes des pays de l'est.

Moteur

  • Moteur diesel à quatre temps de type 6 cylindres T912, disposition en ligne dans le sens longitudinal, refroidi par air
  • Cylindrée 7 412 cm3
  • Alésage / course 110/130 mm
  • Puissance maximale 72 kW (98 ch) à 2100 tr / min
  • max. Couple 353 Nm à 1400 tr / min
  • Réservoir de carburant de 120 l


Transmission de puissance

  • Embrayage à sec à deux disques avec arrêt mécanique, à commande hydraulique, boîte mécanique à 4 vitesses sans synchronisation, toutes roues motrices


Châssis

  • Cadre d'échelle en profilés d'acier rectangulaires, essieux oscillants, pneus 8.25-20, essieu avant avec direction mécanique à vis sans fin et fabriqué avec suspension de roue indépendante, assistance de direction disponible, essieu de roue arrière avec suspension de roue indépendante et à ressort avec ressort à lames longitudinal.


Freins

  • système de freinage de service pneumatique à double circuit (en fonction de la charge) avec freins à tambour, frein de stationnement avec cliquet agissant sur les roues arrière, frein moteur


Construction

  • Capot court, cabine du conducteur fixe, 3 sièges, 2 portes, pare-brise divisé, essuie-glaces côté conducteur et passager avant, vitre avant rabattable


Dimensions, poids et kilométrage (camions à plate-forme)

  • Longueur / largeur / hauteur 6355/2240/2350 mm
  • Empattement 3580 + 1120 mm
  • Pneus 8.25–20, pneus simples avant et jumelés arrière
  • Largeur de voie v / h 1870/1755 mm
  • Garde au sol de 400 mm
  • Poids à vide 5780 kg
  • Charge utile 4 650 kg
  • Poids de la remorque 5000 kg
  • Vitesse maximale 60 km / h
  • Consommation environ 30 l aux 100 km

Les voitures Praga V3S ont été principalement conçues pour l'armée populaire tchécoslovaque, où elles ont été mises en service à partir du milieu des années 1950. Elles sont devenues un camion moyen universel de l'armée tchécoslovaque, qui les a utilisés dans des dizaines de modifications. Après l'élimination du Tatra 805 de type léger, Pragas V3S a repris ses tâches. Au fil du temps, l'armée a développé un système sophistiqué de formation des conducteurs et des mécaniciens et a créé un système de normes pour l'entretien et la réparation des camions. Les réparations générales des voitures Praga V3S ont été effectuées par l'usine de réparation automobile de Přelouč. Les tentatives de remplacer des voitures V3S obsolètes par des types complètement nouveaux ont échoué. Les voitures développées AVIA S 430 (années 60) et STA Děvín (années 80) sont restées en phase de prototype.

Dans les années 1990, après la fin de la guerre froide et la partition de la Tchécoslovaquie, l'armée a subi une réduction importante de ses effectifs, notamment des unités automobiles. Plusieurs voitures Praga V3S MS ont été déployées dans des conditions de combat. Elles ont servi, par exemple, dans l'État du bataillon anti-chimique tchécoslovaque pendant la guerre du Golfe ou dans le contingent tchèque de maintien de la paix IFOR. Au milieu des années 1990, la société Roudnické strojírny a slévárny a développé la voiture ROSS 210.12 6x6 VV, qui devait remplacer les camions obsolètes de l'armée tchèque. Le type avait un concept similaire au V3S, avec un cadre d'échelle et des essieux à portique rigide, mais avec une cabine de trambus et un moteur Renault. La voiture a été introduite dans l'armée tchèque, mais les attentes élevées de remplacement massif des voitures V3S n'ont pas été satisfaites, principalement en raison du manque de fonds, dont l'armée avait besoin pour des programmes de réarmement plus urgents. Ce n'est qu'à partir de 2008 que les voitures V3S de l'armée tchèque ont commencé à être progressivement remplacées par la nouvelle Tatra 810, développée sur la base de la voiture ROSS. Au 1er janvier 2018, les forces armées tchèques exploitaient toujours 671 camions Praga V3S.

Moteur et transmission

Le moteur T 912 est un moteur diesel six cylindres en ligne à quatre temps avec train de soupapes OHV, situé longitudinalement derrière l'essieu avant. L'unité de puissance est une construction Tatra, dérivée de la fourche à douze cylindres T 103 originaire de la Tatra 111. Elle est équipée d'une injection directe de carburant. Les cylindres individuels pourvus d'ailettes de refroidissement et de têtes amovibles sont boulonnés au carter. Le vilebrequin est divisé (7 pièces) et monté sur sept roulements à rouleaux. Les pistons sont en alliage aluminium-silice, équipés de 5 (T912) resp. 4 segments de piston (T-912-4). La lubrification est une circulation de pression. Le refroidissement du moteur est à air forcé, au moyen d'un ventilateur axial entraîné par deux courroies trapézoïdales du vilebrequin.

Châssis

Le châssis est une échelle flexible, formée de profilés en U en acier. Celles-ci sont reliées et renforcées par des cloisons en L reliées par rivetage. Le cadre à droite sous la cabine conducteur a un réservoir de carburant de 120 l. La direction avant et deux essieux arrière sont montés sur le châssis. L'empattement est de 3580 + 1120 mm. Dans certains véhicules, un treuil à tambour avec engrenage à vis sans fin est situé derrière les essieux arrière sur le châssis, entraîné par un arbre articulé à partir d'une boîte de vitesses supplémentaire. Le treuil a une force de traction de 29,4 kN.

Les essieux sont rigides, en pont. Le pont se compose d'un boîtier en acier moulé avec des tubes pressés et soudés pour les essieux moteurs. La boîte d'essieu a une boîte de vitesses conique et différentielle, avec un obturateur à commande mécanique. Les extrémités du pont d'essieu portent les réducteurs de roue avant. L'essieu avant est orientable, sans blocage de différentiel et avec entraînement commutable.

Les essieux arrière sont équipés d'un ensemble de roues doubles et suspendus par deux ressorts à lames semi-elliptiques longitudinaux, suspendus par un culbuteur sur l'axe de châssis. Chacun est soutenu et guidé par trois bras oscillants longitudinaux. L'essieu avant est guidé et suspendu par deux ressorts à lames semi-elliptiques longitudinaux avec levier hydraulique ou amortisseurs télescopiques (M2). La direction se compose d'une vis et d'une poulie globoïdes.

Le frein de service est un air comprimé à circuit simple ou double (M2), avec des tambours de frein sur toutes les roues. L'air est fourni par un réservoir d'air de secours d'un volume de 40 l et un réservoir d'air d'alimentation du même volume. La version M2 possède un seul réservoir d'air de 40 litres, complet avec 3 petits réservoirs d'air (20 l, 2 × 12 l). Le frein de stationnement agit sur le tambour derrière la boîte de vitesses auxiliaire.

Les roues sont des disques en acier avec une jante plate de taille 5,00 S-20. Les jantes sont équipées en standard de pneus 8.25-20 HD 10PR avec un motif de flèche. Le nombre total de roues est de 10 + 2 de rechange.

Équipement électrique


Tableau de bord


Les voitures des versions originales V3S et V3S M1 ont un système électrique avec une tension de 12 V.La source d'alimentation est une dynamo de 300 W avec une tension de 12 V, entraînée par deux courroies trapézoïdales (avec des ventilateurs de refroidissement). La dynamo charge deux batteries de 105 Ah ou 125 Ah (M1). La version M2 utilise un système électrique 24 V, avec un alternateur 28 V / 27 A, alimentant deux batteries de 125 Ah. Le départ-moteur de toutes les versions a une tension de 24 V et une puissance de 5,9 kW (8 ch), au démarrage, il est alimenté par des batteries connectées en série.

Cabine


La cabine est entièrement soudée en métal, avec deux sièges pour le conducteur et le passager avant. Au-dessus du siège passager avant se trouve un regard circulaire avec couvercle. La cabine est montée de manière flexible sur le châssis en quatre points et est inclinable vers l'avant. La fenêtre avant est une fenêtre à flèche en deux parties, chaque partie s'inclinant séparément (les versions M1 et M2 ont un vitrage fixe). Dans la paroi arrière de la cabine, il y a une fenêtre avec un vitrage coulissant. La cabine est équipée d'un chauffage à air chaud.

En stock