TATRA 148 (138)

Prix à partir de:
€4,000


Général

Produit 1972-1982
Connu pour

Moteur

Type Tatra T-928-17
Carburant Diesel
Puissance 132,5 kW
Couple maximal 706 Nm
Cylindréé

Variantes

T-148 VN, T-148 VNM. 

Dimensions

Poids à vide 23,5 T
Empattement
Equipage 3+40
Hauteur 3,250 m
Longueur 8,595 m
Largeur 2,500 m
Garde au sol 0,290 m

Licence

Permis de conduire Truck
Peut être transporté dans un container?
Nécéssite une licence d'exportation?

Autonomie

Capacité du réservoir 260 L
Consommation 32,5 l / 100 km
Vitesse sur route 80 km/h
Vitesse tout-terrain
Charge utile 10 T

Transmission

Type double disc

Autre

Voltage 24v
Taille des pneus 11,00-20eHD 14 PR

Description

Se vendent des redoutables camions tchécoslovaques Tatra 138 et 148. Vous pouvez également acheter der camions vifs Tatra 815 et Tatra 813 chez nous. 

Immatriculation «véhicule d'époque» tchèque disponible.

Développé et construit en république tchèque le Tatra 148 est un camion de transport de fret ou de passager (pour la version militaire). Ce camion apparu durant les années 70 C’est fait remarquer par ses performances. En effet certaine version pouvait supporter des froids jusqu’à -50°C à l’aide de deux systèmes de chauffages, l’un pour le moteur l’autre pour la cabine. Sa transmission en 6x6 lui permet d’emprunter des voies accidentées.

Ce camion a été exporté dans 43 pays, malgré son âge il est encore beaucoup utilisé. Il s’adapte facilement surtout la version militaire capable de fonctionner avec plusieurs types de carburant.


Son moteur puissant lui permet d’emporter de lourde charge. Certaine version ont été modifié pour accueillir une grue de levage ou une citerne, c’est un camion multi rôle.

 

Le Tatra 148 est un camion tchécoslovaque avec un châssis 6 × 6 ou 4 × 4 d'une capacité de charge de 12 tonnes, fabriqué entre 1972 et 1982 par la société nationale Tatra. En 1969, la production de la série de vérification de la voiture modernisée avec la désignation T 148 a commencé comme une étape d'innovation de la série de type T 138, qu'elle a remplacée et développée dans de nombreuses variantes. Les concepteurs visaient à éliminer les causes de certaines pannes des voitures T 138, à augmenter la puissance du moteur, la vitesse de transport et la fiabilité. L'opération sur le terrain permet, en particulier, une hauteur libre suffisante de 290 mm, l'avantage est un rayon de braquage relativement faible.


Châssis


La base des véhicules était un châssis concept Tatra typique, portant un essieu avant suspendu par des barres de torsion à précharge réglable, suivi d'une boîte de vitesses principale et supplémentaire (les deux dans un bloc), d'une entretoise, d'une première boîte de vitesses d'essieu arrière avec une entretoise et d'un deuxième essieu arrière. Les deux essieux arrière étaient suspendus par des ressorts à lames semi-elliptiques montés longitudinalement. À l'exception du tracteur de semi-remorques 4 × 4 - l'essieu arrière était également suspendu par des barres de torsion - tous les types étaient à trois essieux avec entraînement permanent des deux essieux arrière et la possibilité d'inclure l'entraînement de l'essieu avant et avait des verrous de différentiel d'essieu. Une nouveauté par rapport au T 138 précédent était le différentiel inter-essieux commutable.

Les freins de service étaient à double circuit, à air comprimé et agissaient sur toutes les roues. Les freins d'urgence et de stationnement ont agi sur les roues motrices. Le véhicule était également équipé d'un frein moteur de relâchement, qui était utilisé pour freiner et maintenir la vitesse de la voiture lors de la conduite de longues descentes.

Unité de puissance


Le groupe motopropulseur était un moteur huit cylindres diesel, refroidi par air, à "V" avec distribution de soupapes OHV série T 928, qui a été considérablement modernisé et a également reçu la nouvelle désignation T2 - 928E. La course a été modifiée de 130 à 140 mm d'origine, le forage est resté inchangé. Le déplacement total est passé à 12 667 cm³. La puissance maximale est passée à 148,6 kW (202 ch) à 2000 tr / min. Couple selon la version du moteur: T2-928-1E: 813 Nm, T2-928-17E: 798 Nm à 1200–1400 tr / min. Différentes versions de voitures avaient des moteurs différents, qui étaient structurellement identiques, mais par exemple, les versions militaires différaient dans la conception des pompes d'injection (performances ou régulateur de limitation). Les versions militaires avaient également une modification du moteur qui permettait de fonctionner avec différents types de carburants (diesel, essence ou essence d'aviation) et avaient un dispositif monté dans la cabine, qui était utilisé pour injecter un mélange inflammable dans le collecteur d'admission, ce qui facilitait le démarrage à des températures très basses. Comme avec le T 138, un refroidisseur d'huile moteur commutable a été monté sur le côté du moteur. La consommation de base était de 31,2 litres de diesel aux 100 km. Le volume du réservoir de carburant a augmenté à 200 litres.

Les modifications apportées au moteur ont obligé la forme du capot avant 138 à être modifiée en un T 148 plus angulaire à l'avant avec un masque différent couvrant au moins partiellement l'entrée directe de saleté dans le ventilateur de refroidissement plus près de l'avant et son émission de bruit caractéristique dans la direction opposée.

 

Embrayage et boîte de vitesses


L'embrayage était sec, à double disque, à commande hydraulique. L'effort du conducteur a également été réduit par le surpresseur d'air. La boîte de vitesses est reliée au moteur par un cardan, ce qui simplifie le démontage des composants; cette méthode de connexion était également nécessaire du fait que le moteur est monté de manière élastique. La boîte de vitesses principale est montée derrière la cabine au-dessus du tube central et est fixée à la boîte de vitesses auxiliaire à l'arrière. La boîte de vitesses est à cinq vitesses, ses engrenages ont un engrenage hélicoïdal. Les engrenages des engrenages individuels sont en engagement constant. Les deuxième à cinquième vitesses sont sécurisées par synchronisation de bloc pour faciliter le changement de vitesse. La plupart des véhicules étaient équipés d'un entraînement auxiliaire, qui venait d'être retiré de la transmission. Le lecteur a été converti en "rapide" ou "lent". La boîte de vitesses auxiliaire est reliée au tuyau de support central par des brides. Il a deux vitesses, normale (route) et réduite (tout-terrain). Les deux vitesses de la boîte de vitesses auxiliaire ont été commutées électropneumatiquement à l'aide d'un sélecteur de vitesse; le "demi-rapport" respectif est présélectionné sur le levier de vitesses et, lorsque la pédale d'embrayage est enfoncée, s'enclenche de manière pneumatique, de sorte qu'il y a 10 vitesses à engrenages continus pour la marche avant et deux pour la marche arrière.

Cabine


La cabine n'était pas très différente du type Tatra 138, seuls les ailes avant et l'ensemble du capot avant et la grille d'admission d'air du radiateur étaient différents. Comme avec le T 138, l'habitacle pourrait être chauffé par un chauffage diesel indépendant, qui pourrait cependant également chauffer le moteur avant le démarrage en hiver. Les versions spéciales de la version "Arctique" avaient une cabine mieux isolée contre les fuites de chaleur et le chauffage a été amélioré.

Types 


La production des véhicules T 148 a pris fin le 14 décembre 1982, lorsque la dernière voiture portant cette désignation a quitté la ligne. Au total, 113 647 de ces voitures, qui fonctionnent toujours très bien, ont été produites à Kopřivnice. À partir de ce

de ce nombre, 63 700 voitures ont été exportées vers 43 pays sur les cinq continents. La plupart des voitures étaient traditionnellement récupérées par l'ancienne Union soviétique. Un grand nombre de types de conception ont été produits, par exemple:

 

  • CAS 32 sur le châssis des pompiers T148 Provodov.
  • bennes simple et triple face (S1, S3)
  • camions plateaux civils et militaires (V, VN, L, N)
  • superstructures militaires (T 148 PPR 20, PPR15, PP6…)
  • grues mobiles, pelles
  • chars civils et militaires
  • superstructures spéciales
  • superstructures d'incendie (réservoirs, camions de pompiers et échelles)
  • tracteurs à deux et trois essieux (NTt 6 × 6 et 4 × 4)

En stock