OT-62 TOPAS

Prix sur demand

En stock: 1 pièce   

Général

Produit 1963-1972
Connu pour a great carrying capacity

Moteur

Type 6 cylinder
Carburant Diesel
Puissance 300 HP
Couple maximal 224kw
Cylindréé

Variantes

OT-62, OT-62A, OT-62/R2, OT-62/R3, OT-62/R4MT, OT-62D, DTP-62, DTP-62M, DTP-62/72, TOPAS-2A, TOPAS-2AP, WPT-TOPAS 

Dimensions

Poids à vide 15 T
Empattement
Equipage 2+16
Hauteur 2,1 m
Longueur 7.1m
Largeur 3.14m
Garde au sol 0.41 m

Licence

Permis de conduire Specific
Peut être transporté dans un container?
Nécéssite une licence d'exportation?

Autonomie

Capacité du réservoir 407 L
Consommation 82 L /100km
Vitesse sur route 60km/h
Vitesse tout-terrain 10 km/h on watter

Transmission

Type

Autre

Voltage
Taille des pneus

Description

Véhicule blindé de transport OT-62 TOPAS se vend chez MORTAR. 

L’OT 62 Topas est un véhicule de transport de troupe blindé chenillé de grande capacité ! En effet ce véhicule est capable de transporter jusuq’à 16 passager. Ses prédecesseurs étaient les OT-810. Ils on été suivis par les OT-64 et les BMP-1

Il est également amphibie comme la majorité des transporteurs blindés de cette époque, il demande peu de préparation avant de pouvoir évoluer dans l’eau. Il montre une grande agilité en tout terrain et en franchissement.

Son poste de conduite est centrale. Autour on trouve deux postes de vision avec trappes, ils y ont également des accès sur les flancs et sur le dessus pour l’équipage.

Ce véhicule de conception tchèque et polonaise est équipé d’un puissant moteur qui lui offre une vitesse sur route ou dans l’eau élevé.

 

Développement


À la fin des années 1950, la Tchécoslovaquie a acheté une licence pour produire des BTR-50 de l'Union soviétique. La documentation reçue a été utilisée pour développer un nouveau véhicule blindé à chenilles pour l'armée tchécoslovaque et Ludowe Wojsko Polskie (LWP). Les travaux ont commencé en 1958 et le premier prototype a été achevé en 1962. Après avoir passé les essais, il a été accepté et a reçu le nom de TOPAS.

Parce que le véhicule TOPAS standard utilisé par le LWP (Armée populaire polonaise) n'était pas armé, le bureau d'études de Wojskowa Akademia Techniczna (WAT) (Military Technical Academy) a conçu une variante armée d'une nouvelle tourelle placée au centre de la superstructure. Une autre variante TOPAS a été conçue par Wojskowy Instytut Techniki Pancernej i Samochodowej (Institut militaire de l'armure et de la technologie automobile). La nouvelle variante a reçu la désignation WPT-TOPAS et était un véhicule d'assistance technique.

 

Description


Comme le BTR-50PK, l'OT-62 TOPAS a une coque plate en forme de bateau et une superstructure à l'avant du véhicule. La coque de l'OT-62 TOPAS est fabriquée en acier laminé entièrement soudé avec le compartiment de l'équipage à l'avant, le compartiment des troupes au centre et le compartiment moteur à l'arrière. Il peut transporter jusqu'à seize fantassins entièrement équipés qui sont assis sur des bancs qui s'étendent sur toute la largeur du compartiment des troupes. Leur principal moyen de monter et de démonter l'APC est de grimper sur les côtés de la coque et de passer par deux trappes de toit rectangulaires. Cependant, OT-62 TOPAS a des trappes latérales sur les côtés de la superstructure, ce qui en fait une bonne alternative aux trappes de toit rectangulaires; il n'a donc pas le problème de protection du BTR-50 APC dans lequel les passagers n'avaient aucun type d'itinéraire alternatif pour entrer et sortir.

Le conducteur est assis au centre de l'avant de la coque et possède trois blocs de vision et périscopes situés en haut de la plaque de glacis en pente. Pendant les opérations de nuit, le périscope central est commuté pour le dispositif de vision nocturne TVN-28, qui donne au conducteur une vision claire jusqu'à 60 mètres. Le conducteur a également une petite trappe qui s'ouvre vers le haut et, bien qu'elle ne puisse pas être utilisée pour que le conducteur quitte le véhicule, elle peut être ouverte dans des zones relativement sûres pour une vision supplémentaire. En combat, la trappe est fermée et le conducteur peut utiliser un bloc de vision pour une vision limitée. Sous le siège du conducteur se trouve une trappe de secours qui peut être utilisée par tous les membres d'équipage.

Le commandant qui est assis sur le côté gauche de l'avant du véhicule a trois blocs de vision, des périscopes dans une baie en saillie et une coupole avec un bloc de vision sur sa base orientée vers l'avant. Il est situé au-dessus de la baie en saillie, s'ouvre vers l'avant et peut être verrouillé verticalement. Il a également deux baies en saillie comme le véhicule de commande BTR-50PU au lieu de celui des APC BTR-50. Cependant, les baies sont de formes différentes. La deuxième baie en saillie possède également trois blocs de vision et périscopes. Au sommet de la deuxième baie en saillie se trouve une coupole qui remplace la trappe de toit rectangulaire supplémentaire du BTR-50PK. 

La suspension à barre de torsion se compose de six grandes roues de route à pneus uniformément espacées avec le pignon d'entraînement à l'arrière et le pignon intermédiaire à l'avant. Les roues de route sont creuses pour assurer des capacités amphibies supplémentaires. L'utilisation de roues creuses a augmenté la flottabilité d'APC de 30%. Il n'y a pas de rouleaux de retour de piste. Les première et dernière roues de route ont un amortisseur hydraulique et les chenilles en acier avec une seule goupille ont 96 maillons de chaîne chacun à l'état neuf. Il y a une petite jupe mince et horizontale sur chaque piste. L'OT-62 est équipé du moteur diesel 6 cylindres en ligne PV-6 développant 300 ch (224 kW) à 1 800 tr / min. Le moteur lui confère une vitesse sur route de 60 km / h avec une autonomie de 450 à 550 km. Le véhicule peut franchir des obstacles verticaux de 0,9 m de haut et des tranchées de 2,8 m de large et gravir des pentes de 38 °. 

L'OT-62 TOPAS est amphibie grâce à sa coque plate en forme de bateau qui est hermétique et assure une résistance minimale lorsque l'APC est à flot. le véhicule dans l'eau et empêche l'eau d'inonder l'inclinaison de l'APC, et de changer le périscope du conducteur pour un périscope de natation qui permet au conducteur de voir par-dessus la girouette. Il existe également une pompe de cale manuelle pour une utilisation d'urgence. Les pompes de cale maintiennent l'APC à flot même s'il est heurté, endommagé ou fuit. Dans l'eau, il est propulsé par deux hydrojets, un de chaque côté de la coque, avec l'entrée sous la coque et des sorties à l'arrière de la coque.

Il y a des entrées supplémentaires de jet d'eau auxiliaire des deux côtés de la coque au-dessus des dernières roues de la route. Les sorties arrière ont des couvercles qui peuvent être entièrement ou partiellement fermés, redirigeant le flux d'eau vers les sorties dirigées vers l'avant sur les côtés de la coque, permettant ainsi au véhicule de tourner ou de flotter en sens inverse, par exemple pour aller à gauche dans l'eau à gauche. le jet est couvert, pour aller à droite, le jet d'eau droit est couvert, et pour faire un virage à 180 °, le jet d'eau gauche aspire l'eau et le jet d'eau droit la repousse. Ce système a été conçu par N. Konowalow., Et est le même système que dans le char léger amphibie PT-76. Le véhicule a un franc-bord bas de 15 cm à 20 cm; cependant, il peut compenser cela en utilisant le tuba, dont le support est situé sur le côté droit de l'avant du pont moteur.

Le véhicule est équipé d'un feu de route IR et d'un projecteur IR. Le projecteur a été retiré du côté droit de l'avant de la superstructure, car la zone y était utilisée pour la deuxième baie en saillie. Il était plutôt monté sur la coupole du commandant. Il a également deux supports pour pelles de chaque côté de l'avant du véhicule ainsi que deux supports pour pioches sur le côté gauche de la superstructure. Un godet de rangement est placé au centre à l'avant du pont moteur.

 

Historique du service


L'OT-62 TOPAS est entré en production et en service dans l'armée tchécoslovaque en 1963 et peu de temps après, il est également entré en service avec Ludowe Wojsko Polskie (LWP) au début des années 1960. En tant que véhicule amphibie basé sur le PT-76 qui était déjà utilisé, le TOPAS APC ainsi que le TOPAS-2AP amélioré ont été utilisés par les unités de défense côtière, y compris la 7e division de débarquement de Lusace (officiellement connue sous le nom de 7e division de défense côtière). Il a également été exporté vers un autre membre du Pacte de Varsovie, la Bulgarie et plusieurs autres pays du monde, notamment l'Angola, l'Égypte, l'Inde, l'Iran, l'Irak, la Libye, le Maroc, le Soudan et la Syrie.

Avec BTR-50, les OT-62 TOPAS ont été utilisés par l'Égypte et la Syrie dans la guerre des Six Jours (1967). Certains véhicules ont été capturés et mis en service par les Forces de défense israéliennes. Les deux parties ont utilisé des APC BTR-50 et OT-62 TOPAS pendant la guerre d'attrition (1968-1970). Pendant la guerre de Yom Kippour (1973), les APC BTR-50 et OT-62 TOPAS étaient également employés par les deux parties. Certains des BTR-50 et OT-62 TOPAS israéliens ont ensuite été transférés à l'armée du Sud-Liban.

Le Maroc a utilisé l'ancien OT-62 égyptien pendant la guerre du Sahara occidental. Les forces armées marocaines en ont perdu 13 après une bataille à Lebuirat le 24 août 1979.

OT-62 TOPAS a également servi dans l'armée irakienne pendant la première guerre du golfe Persique et l'invasion de l'Irak en 2003.

En stock